Classement People Centric Testing Center
La domination Java et la baisse de popularité de PHP

Catégorie :

Chaque mois, le blog People Centric va publier un classement des tests préférés des développeurs français, et générer un certain nombre de spéculations sur l’avenir des langages. C’est l’occasion de faire le point sur ce soit-disant indice de popularité et de passer en revue les alternatives proposées par notre plateforme de tests informatiques.

A quoi servent les classements de popularité des tests ? Pour ceux qui ont investi en formation, en expérience sur un langage de développement, ils confortent leur niveau. Pour les sociétés qui embauchent c’est un signal d’alarme sur le niveau des développeurs ainsi que sur le nombre des experts par langage.

La plateforme de tests informatiques People Centric Testing Center génère chaque mois plus de 3000 visites qualifiées. Un grand nombre de visiteurs passent un test en ligne. La plateforme propose plus de 250 tests informatiques de haut niveau conçus par des experts techniques reconnus et indépendants.

Top tests informatiques janvier 2012
*Top tests informatiques janvier 2012

La tendance qui se dessine et qui confirme d’ailleurs le classement Tiobe est que Java demeure en tête des langages de développement les plus populaires et que PHP connait une baisse de popularité.

Nos analystes de tendances affirment que ces résultats sont aussi la conséquence du marché bancaire parisien où Java est déjà en « legacy »et les TMA fleurissent. Par contre c’est encore trop tôt pour déduire des tendances sur l’avenir des langages.

Cependant la complexité des tests PHP se remarque par des QCM (questions à choix multiples) où une ou plusieurs des propositions de réponse sont correctes, le résultat moyen obtenu est 13/28.
Je vous invite à suivre l’avis des spécialistes via notre page Facebook et commenter nos tests.

Laisser un commentaire | Article lu 57 fois | Trackback (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*


*