Let’s Ruby!

Catégorie :

Aux Etats-Unis, les projets développés en langage Ruby sont nombreux. Mais le framework Ruby on Rails (RoR) et son langage Ruby sont de plus en plus utilisés en Europe et en particulier en France.

 

Pas une semaine, sans que l’on rencontre de nouveaux projets et de nouvelles entreprises qui souhaitent se lancer sur un développement en RoR. Il y a un mois, le CIO d’une belle société nous raconte qu’ils ont racheté une petite entreprise, y ont découvert un développement en Ruby très bien léché et ont décidé le rewriting et de la bascule des autres applications vers Ruby. Une autre société start-up a benchmarké sans à priori plusieurs techno et n’a pas hésité longtemps à développer son premier paquet d’applications en Ruby et RoR. Les applications web, réseaux sociaux, mobiles sont les terrains de jeu favoris du developpement Ruby et Rails que nous rencontrons actuellement.

 

Ce foisonnement de projets nous a logiquement rapproché des développeurs en France et bien au-delà. Et nous avons découvert une communauté attachante sur de nombreux aspects. Les développeurs Ruby sont d’abord des passionnés. Ils sont tous unanimes pour apprécier l’élégance du code. Ils soutiennent que cette techno aide à réduire le temps de développement pour la majorité de types de projets. Les développeurs sont souvent issus de la programmation Java et PHP. Après plusieurs expériences Ruby, ils se voient difficilement reprendre les langages classiques. Au-delà du background, la spécificité Ruby, c’est le fait qu’autour de cette techno s’est formée une communauté par nature assez fermée. Les développeurs Ruby on Rails se sentent très liés et attachés à la communauté à laquelle ils ont adhéré. Partout dans le monde, aux US, en Europe, en Inde, on parle la même langue – Ruby et RoR, sans tenir compte des frontières.

 

En France, même s’il n’y a pratiquement aucune étude quantitative, la communauté paraît diffuse et modeste, comparativement aux besoins des entreprises et des perspectives. Dans ce contexte paradoxal, les recruteurs rencontrent des difficultés réelles, quand ils recherchent un profil Ruby. Cette quasi-pénurie génère même des excès comme des prétentions salariales sans commune mesure avec les autres technologies ou langages. Une autre caractéristique de la communauté rubyiste en France est que les développeurs Ruby sont assez discrets et pas nécessairement adhérents d’associations de Rubyistes. Il se retrouvent évidemment peu dans les réseaux sociaux génériques et encore moins dans les job boards. Ils préfèrent des listes de diffusion, les groupes et les IRC.

 

Probablement déçus de propositions non ciblées, ils manifestent une attitude presque hostile face aux propositions de collaboration issues de recruteurs. Sur les annonces qui ont rencontré le plus de succès, l’expérience montre que les développeurs Ruby s’intéressent très vite aux détails et aux conditions liés à un job. Pour eux, il est très important de savoir le maximum de choses sur le projet, sur l’équipe qu’ils vont intégrer, sur l’employeur. Vont-ils travailler à un développeur reconnu par ses reversement de code au monde libre ? S’agit-t-il d’une entreprise à taille humaine ? L’environnement de travail est-il confortable, international ? Favorise-t-il l’innovation ? Et, la perle rare nous ont dit certains, est un poste en télétravail ou un poste prévoyant une part de 20% de veille et de reversement de code au Libre.

 


Malgré le fait que ces profils de développeur ou de team leader Ruby et RoR soient plutot rares en France, les consultants People Centric acceptent ce défi de rechercher des candidats qui ont les compétences dans cette technologie, tant pour les clients français mais aussi roumains. Les projets sur lesquels nous travaillons à présent sont très intéressants et s’adressent à des développeurs passionnés. Citons simplement Referencement.com, leader sur le marché européen en marketing digital 360, qui a fait appel aux services People Centric pour augmenter très sensiblement son équipe RoR dans le cadre d’une projet conséquent de développement de sa plateforme extranet. Greengo, une JEI labellisée Oséo, spécialiste dans les solutions d’optimisation de transports urbains, a aussi demandé à People Centric de séduire des professionnels Ruby on Rails pour son développement en cours web et mobile. D’ailleurs, ça fonctionne bien. Le CTO nous racontait que les deux premiers développeurs Ruby sont clairement enthousiastes à participer à un tel projet innovant et ils en sont tous les jours des acteurs par des propositions fonctionnelles par exemple.

 

Si vous êtes un développeur RoR beginner ou confirmé, vous êtes chaleureusement invités à nous solliciter à jobs@people-centric.fr

 

Roxana qui suit particulièrement cette techno ou Raluca, Laurent vous détailleront les projets et les équipes qui vous attendent en France.

 

Plus d’informations sur Ruby et RoR :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruby
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruby_on_Rails
http://www.rubyfrance.org/
http://www.railsfrance.org/
http://www.startonrails.fr/

 

Let’s Ruby! :)

 

L’équipe People Centric

Laisser un commentaire | Article lu 53 fois | Trackback (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*


*