Une entreprise où il fait bon travailler, vous connaissez ?

Catégorie :
Entreprise où il fait bon travailler

 

People Centric est exigeant avec ses clients pour lister tous leurs atouts et leurs avantages, ceux qui feront venir des candidats et qui feront la différence.

 

Toutes les semaines, nous refusons de travailler avec des sociétés de services ou des entreprises high tech qui n’ont pas compris l’importance de ces sujets, qui ont trop peu d’arguments pour faire venir à elles des candidats sans leur mentir.

 

L’Institut Great Place to Work vient de publier le palmarès des entreprises où il fait bon travailler [pdf] dans l’Hexagone. Disons-le tout de suite : il faut payer pour concourir et par le passé, des résultats discutables ont émaillé ce palmarès.

 

Néanmoins, plusieurs points sont intéressants. On peut remarquer que peu entreprises high tech y figurent et les sociétés françaises sont peu représentées.
En cette période où certains dans l’IT n’osent pas dire que leur taux de turn-over dépasse allègrement les 25%, il est intéressant d’examiner ce qui fait qu’une entreprise devient un endroit où il fait bon travailler. On y parle peu de salaires ou d’accessoires de rémunération. Motiver ses collaborateurs uniquement par des salaires et des primes n’est manifestement pas un gage de faible turn-over.

 

Plusieurs bonnes pratiques peuvent être remarquées dans ce palmarès :

 

  • culture du feed-back
  • mise en valeur des réussites individuelles
  • formations managers pour apprendre à féliciter
  • remerciements aux salariés pour leurs résultats
  • ambiance familiale
  • managers ouverts au dialogue
  • décloisonnement hiérarchique
  • lieu de débats
  • égalité de traitements
  • rémunération claire et transparente
  • télétravail
  • recrutement participatif
  • congés maternité célébrés
  • activités sociales
  • petits déjeuners collaborateurs

 

Et ce n’est pas du gadget. Par hasard, le mois dernier, j’étais dans un wagon de TGV assis à côté d’un quartor de medium managers plutôt séniors. Ils travaillaient chez un grand de la distribution spécialisée (cité d’ailleurs dans le palmarès) et revenaient d’une formation mensuelle dans le Nord. La fierté d’appartenir à l’entreprise, l’esprit d’équipe, le plaisir de se rendre au travail malgré les amplitudes horaires …. étaient largement exprimées, même avec plus de cinq d’ancienneté.

 

Comme quoi, les salariés français peuvent faillir à leur réputation. Ils ne sont pas tous bougons et rudes avec leur entreprise, si celle-ci veut bien se poser les bonnes questions pour améliorer de façon durable les relations sur le lieu de travail. Et ce n’est pas un hasard si elles sont parmi les plus performantes et les plus profitables.

 

Le palmarès 2011 The Great Place to Work

 

Laisser un commentaire | Article lu 33 fois | Trackback (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*


*